Le corps humain est construit de façon à bouger au maximum de ses capacités physiques afin de
s’engager dans les mouvements nécessaires à sa vie quotidienne. De nos jours, notre instinct de
base disparaît peu à peu en raison de l’industrialisation qui nous impose un rythme de vie
rapide. Nous sommes maintenant déconnectés de nos capacités fondamentales qui étaient
auparavant nécessaires à notre survie.

L’obésité est un enjeu grandissant depuis quelques décennies. En effet, la perte de poids
constitue un défi important pour la majorité des gens. La chirurgie bariatrique est alors un outil
intéressant pour les personnes vivant avec de l’obésité. Elle permet de commencer à s’engager
dans le processus de perte de poids, mais elle n’élimine pas les défis que cette dernière
comporte. En effet, l’intégration de l’activité physique dans la vie de cette population est
complexe et simple à la fois. Tout au long du processus suivant la chirurgie, la peur de l’inconnu
s’ajoute fréquemment à la peur de commencer à bouger, étant donné qu’il existe peu de
ressources ou de lignes directrices pour guider les patients.

Je me suis alors donné comme mission de démystifier et de simplifier le processus
d’amélioration de vos capacités physiques à la suite de la chirurgie bariatrique. J’aimerais aussi
pouvoir faciliter l’accès à un état de bien-être optimal suite à la chirurgie. Cependant, il n’y a pas
de solution facile ! Ce processus contient plusieurs moments de doute pouvant être terrifiants
pour l’ensemble des gens ainsi que des moments où vous serez tentés d’abandonner. Il est par
contre important de savoir que vous allez réussir si vous complétez le processus de façon
adéquate et si vous vous équipez de patience.

Alors, par où commencer ? Premièrement, il est important que votre condition physique ainsi
que votre historique médical soient évalués par un professionnel avant de commencer à bouger.
L’obésité amène son lot de difficultés et de limitations (des blessures musculosquelettiques, une
amplitude de mouvement limitée, des maladies métaboliques, etc.). Toutefois, il est important
de commencer à bouger (marche, escaliers) le plus tôt possible à la suite de la chirurgie.
La marche et les exercices de mobilité sont essentiels à l’amélioration de vos capacités
physiques. D’autre part, les exercices avec des charges sont primordiaux suite à la chirurgie
bariatrique, étant donné que l’augmentation ou le maintien de la masse musculaire est le
meilleur prédicateur de réussite. Vous perdrez du poids très rapidement après la chirurgie, alors
il est inévitable que vous perdiez de la masse musculaire. Toutefois, il est nécessaire de perdre
en premier lieu la masse grasse et non la masse maigre, autrement c’est le métabolisme de base
qui diminuera, ce qui amènera des effets négatifs par la suite.

Un autre point important à considérer est le fait que votre centre de gravité se déplacera, ce qui
pourrait vous rendre plus maladroit et déséquilibré. Il est donc important de commencer
graduellement des exercices d’équilibre et de coordination après la chirurgie.
Lors de votre processus de perte de poids, vous devez vous débarrasser peu à peu de vos
croyances erronées en lien avec l’activité physique. Vous devez vous trouver un but significatif
qui vous aidera à sentir que votre bien-être est directement rattaché à votre succès. L’activité
physique est perçue par plusieurs comme étant exigeante et difficile. Cela peut être vrai.

Toutefois, lorsque vous mettrez des efforts pour être en paix avec votre corps, votre perception
se modifiera.

Suivez ces 4 étapes faciles après la chirurgie :

  • Commencez par marcher lentement tous les jours en respectant vos limites. Essayez de
    compléter au moins 30 minutes de marche par jour, même si vous marchez 5 minutes à
    la fois.
  • Bougez vos extrémités (jambes et bras). Par exemple, faites des élévations de la jambe
    en position assise ou des élévations des bras.
  • Devenez plus fort en utilisant votre poids pour faire travailler vos muscles. Faites des
    exercices utilisant votre poids corporel tel que des squats.
  • Finalement, il est très important de respecter vos limites tout en sortant de votre zone
    de confort.

Il y en a beaucoup à apprendre en lien avec l’activité physique et la façon adéquate de bouger.
Vous allez faire face à des périodes plus difficiles et vous allez parfois vous demander si ça en
vaut vraiment la peine. Vous allez aussi vous demander si vous pourriez vous en sortir sans
devoir faire d’efforts en allant à la salle d’entraînement et en continuant à vous entraîner à la
maison. La réponse est que vous pourriez vous en sortir, mais les effets sur votre perte de poids
et votre santé ne seront pas les mêmes. L’activité physique est indispensable pour atteindre et
maintenir le poids désiré à long terme. Aucune montagne n’est grimpée à partir du sommet. Il
faut commencer par le début, lentement, avec un pas à la fois.

Myriam Cyr
Kinésiologue